...un forum convivial consacré à toutes les maquettes à l’échelle 1/72ème...


( Fujimi ) Nakajima Ki-43 I

Partagez
avatar
unguibusetrostro
Membre d'Elite
Membre d'Elite

Messages : 4465
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 72
Localisation : par défaut
Humeur : conjugue hédonisme et maquette

Re: ( Fujimi ) Nakajima Ki-43 I

Message par unguibusetrostro le Dim 4 Fév 2018 - 10:07

Une petite compilation pour ajouter à la réflexion en cours :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Paco study
avatar
fourneau
Membre d'Elite
Membre d'Elite

Messages : 6913
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 57
Localisation : courchelettes (douai)
Humeur : bonne ..................................pour l'instant

Re: ( Fujimi ) Nakajima Ki-43 I

Message par fourneau le Dim 4 Fév 2018 - 11:02

merci paco

google traduction nous donne çà

einture extérieure

La large gamme de couleurs et la manière apparemment pragmatique de les appliquer sont quelques-unes des caractéristiques de l'armée de l'air japonaise (JAAF) a / c. Contrairement à la Marine Air Force (JNAF), l'Armée n'attachait pas trop d'importance à la peinture de protection et, pendant longtemps, la responsabilité du camouflage incombait aux commandants sur le terrain. Il y a deux phases dans le développement de la peinture de la Hayabusa: la première sans camouflage ou avec un appliqué sur le terrain et la seconde avec une usine peinte.

Tous les prototypes et toute la production Ki-43 modèles I et II ont quitté les lignes d'assemblage en finition métallique naturelle. La seule peinture d'usine était le Hinomaru sur les surfaces des ailes supérieures et inférieures (tard dans la production du modèle II également sur les côtés du fuselage), panneau anti-éblouissement noir sur le dessus du fuselage du capot avant à l'extrémité de la verrière en position ouverte et quelques petits pochoirs d'information. Les surfaces de contrôle recouvertes de tissu ont été revêtues dès le départ d'une peinture gris-vert clair (FS * 6314).

Les premières productions Ki-43: s ont été mises en action juste après l'accouchement, d'abord sur Malaya, plus tard dans d'autres zones du combat. Bientôt, un besoin de camouflage pour l'air conditionné à partir des bandes d'atterrissage avant exposées à des attaques ennemies constantes était évident. On peut mentionner que le camouflage n'était jusqu'à présent pas utilisé sur les combattants de la JAAF mais l'opposition alliée, malgré les défaites précoces, s'est révélée beaucoup plus agressive que les soviétiques et les chinois précédemment rencontrés. Dans les premiers mois de la guerre, le camouflage segmenté à deux tons appliqué sur le terrain était employé, avec une division ondulée entre les couleurs. Les couleurs étaient marron (FS * 0059) et vert olive (FS * 4088) ou vert foncé (FS * 4094). Parfois camouflage à trois couleurs a été utilisé, en ajoutant un vert clair (probablement comme FS * 4172). En outre, l'utilisation de deux nuances de vert a été signalée. Ces systèmes étaient les mêmes que ceux utilisés auparavant sur les bombardiers JAAF et les avions de reconnaissance. Il a été peint d'une manière raisonnablement précise sur toutes les surfaces supérieures et latérales de l'a / c, parfois aussi sur les filateurs.

Il n'y a aucune évidence de schémas standard pour les modèles de couleur, tels que ceux dans le RAF. Les quelques photos existantes montrant les parties supérieures des ailes ne peuvent donc servir que d'exemples de la variété. On sait cependant que JAAF a recommandé que les systèmes soient différents de ceux observés sur l'aéronef ennemi. Bientôt, un camouflage plus uniforme, d'une seule couleur, vert foncé, vert olive ou brun a commencé à apparaître plus fréquemment, bien que les schémas multicolores aient continué à être utilisés pendant longtemps. À partir du printemps 1942, les projets de peinture ont également commencé à varier considérablement, allant de la couverture complète de toutes les surfaces supérieures et latérales à des taches clairsemées et irrégulières ou des stries sur les côtés supérieurs avec le métal nu qui brille à travers. Le camouflage a été peint tout autour des capots et autour des bords d'attaque de l'aile et du stabilisateur horizontal, ainsi que sur les capots des trains d'atterrissage. Les panneaux anti-éblouissement noirs n'étaient le plus souvent pas repeints et les sous-surfaces étaient laissées en métal naturel.

Les techniques de peinture varient avec les conditions locales et le temps disponible, de la pulvérisation à la peinture à la main en utilisant des brosses larges. Les peintures appliquées d'une telle manière ont cherché la plupart du temps semi-mat ou mat. Le manque de peinture préparatoire et le climat tropical humide ont causé des effets rapides d'altération et de pelage. Beaucoup de photographies montrant le climatiseur portant un camouflage apparemment marbré ou appliqué à la hâte sont vraiment des illustrations de la peinture détériorée. Le choix du schéma de peinture dépendait du goût du commandant local ou même du personnel au sol et de la disponibilité de la peinture, y compris l'utilisation des peintures alliées capturées, plutôt que sur les recommandations du JAAF. La plupart des Sentais se sont probablement efforcés d'avoir un look uniforme pour leur A / C, il y a cependant beaucoup de preuves du contraire dans des conditions de combat stressées.

Camouflage sur le terrain a été utilisé uniquement sur a / c en première ligne. Par conséquent, tous les Mod.I et II basés au Japon ou ailleurs loin du front ont conservé la finition de métal nu. Il y a aussi de nombreuses preuves de machines non peintes utilisées par les unités de front tout au long de la guerre.

L'utilisation du camouflage d'usine appliqué avant la livraison au JAAF a commencé avec le Ki-43 Mod.III [1]. Tous les sous-sols ont été peints en gris-vert clair (FS * 6357), toutes les surfaces supérieures et latérales en brun-vert foncé ou brun-olive (FS * 0118 et FS * 4088 peuvent être typiques). Selon certaines sources, le panneau anti-éblouissement noir ne serait plus appliqué. Dans le schéma d'usine, la couleur supérieure foncée était toujours peinte autour des capots, mais pas autour des bords d'attaque ou sur les couvercles des trains d'atterrissage. Les peintures étaient brillantes lorsqu'elles étaient appliquées, mais pas aussi brillantes que certaines peintures synthétiques modernes. La quantité élevée de cellulose, les conditions climatiques et le manque de soins adéquats dans l'environnement de combat ont tous contribué à la décoloration et aux intempéries. Les surfaces restent non apprêtées, ce qui entraîne une mauvaise adhérence de la peinture.

donc j'ai a première vue j'ai fait une mauvaise déduction , ils été dès le début livrés alu nue

Pierre
avatar
wipeout
Membre actif
Membre actif

Messages : 138
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 57
Localisation : seine et marne

Re: ( Fujimi ) Nakajima Ki-43 I

Message par wipeout le Dim 4 Fév 2018 - 16:01

J'avais lu cet article qui à mon sens a une approche généraliste, un peu trop simpliste en fait.

De plus il est indiqué que le camouflage serait apparu au début du conflit au dessus de la Malaisie, lorsque les japonais ont été confrontés à une opposition alliée plus agressive.

Ceci est à mon avis erroné tout d'abord parce que cette opposition était presque inexistante à l'époque, n'en déplaise à la propagande d'alors, que ce soit des Britanniques ou des Américains. Les japonais étaient bien les maîtres du ciel à ce moment.

Les avions camouflés sont apparus dès 1939 au cours du conflit avec la Chine, justement après les premiers enseignements des combats au Nomohan contre les soviétiques notamment.
Plusieurs unités de bombardiers (Ki-32, Ki-30, BR 20, Ki- 15, Ki-2, des Nell aussi ) ont commencé à le revêtir au dessus de la peinture gris-vert sortie d'usine qui était alors la norme, puis ensuite des unités de chasseurs Ki-27.
La peinture était passée sur le terrain ou dans les dépôts de maintenance en larges bandes bicolores ou plus. Plusieurs couleurs ont été utilisées et il n' y avait pas réellement de normes précises.

Pour revenir sur le sujet qui me préoccupe, je viens de lire une série d'articles de Dan Baker paru dans Scale Aviation Modeller International.
Il confirme que la norme était bien de peindre l'avion en gris-vert clair en usine jusqu'en 42-43.  Eventuellement s'ajoutait ensuite le camouflage à bande cité plus haut et réalisé sur le terrain.
La finition métallique aurait commencé à apparaitre fin 1941 avant d'être généralisée en 1942 sur les nouveaux chasseurs dont les Ki 43 en cours de production. Curieusement, il y aurait encore eu quelques Ki 44 Tojo en gris-vert ...
C'est sur cette finition métallique qu'étaient ensuite appliqués les différents styles de taches vertes dans les unités. Peut être que c'était là une façon d'adapter facilement le camouflage aux différents théâtres d'opération devant la rapide expansion japonaise.

L'avion que je souhaite reproduire a du sortir d'usine en 1941, avant le changement de règle, le gris-vert est donc possible sur l'intrados.

Bon il me reste encore à consulter le livre de Donald Thorpe (Japanese Army air force camouflage and markings WW2), le Combat Colors n° 4, "Emblems of the Rising Sun" peut-être et puis bien sûr le site "aviation of japan"...


Dernière édition par wipeout le Lun 5 Fév 2018 - 15:51, édité 2 fois
avatar
fourneau
Membre d'Elite
Membre d'Elite

Messages : 6913
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 57
Localisation : courchelettes (douai)
Humeur : bonne ..................................pour l'instant

Re: ( Fujimi ) Nakajima Ki-43 I

Message par fourneau le Dim 4 Fév 2018 - 16:22

il est sur que ce n'est pas a la sauce teutonique ou tout été régis par le RLM

cela devait dépendre du bon vouloir et de la disponibilité de peinture de l'industriel

ce qui est dommage c'est le peut de photos japonaise , et l’inexistence de photo couleur

Pierre

avatar
unguibusetrostro
Membre d'Elite
Membre d'Elite

Messages : 4465
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 72
Localisation : par défaut
Humeur : conjugue hédonisme et maquette

Re: ( Fujimi ) Nakajima Ki-43 I

Message par unguibusetrostro le Lun 5 Fév 2018 - 9:11

(Japanese Army air force camouflage and parkings WW2) bon celui-là je l'ai mais il n'apporte rien de définitif (sauf qu'il parle de markings pas de parkings Rolling Eyes ), c'est une approche généraliste pour établir un état des lieux en 1968.

En fait rien ne vaudrait une photo assez claire.

Paco study
avatar
wipeout
Membre actif
Membre actif

Messages : 138
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 57
Localisation : seine et marne

Re: ( Fujimi ) Nakajima Ki-43 I

Message par wipeout le Lun 5 Fév 2018 - 15:50

unguibusetrostro a écrit: (sauf qu'il parle de markings pas de parkings Rolling Eyes ), Paco study

Mince, j'avais loupé la faute de frappe !  cyclops

Tout à fait d'accord avec toi concernant ce bouquin.
avatar
unguibusetrostro
Membre d'Elite
Membre d'Elite

Messages : 4465
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 72
Localisation : par défaut
Humeur : conjugue hédonisme et maquette

Re: ( Fujimi ) Nakajima Ki-43 I

Message par unguibusetrostro le Lun 5 Fév 2018 - 18:44

Regarde ce lien si tu peux en tirer quelque chose :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Paco study
avatar
fourneau
Membre d'Elite
Membre d'Elite

Messages : 6913
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 57
Localisation : courchelettes (douai)
Humeur : bonne ..................................pour l'instant

Re: ( Fujimi ) Nakajima Ki-43 I

Message par fourneau le Sam 10 Fév 2018 - 19:24

unguibusetrostro a écrit:Regarde ce lien si tu peux en tirer quelque chose :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Paco study

Sympa ce site merci!

Pierre
avatar
Quintilius
Membre d'Elite
Membre d'Elite

Messages : 3224
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 75
Localisation : Sud-Ouest
Humeur : Les hommes de l'age de la bière vivent dans les tavernes !

Re: ( Fujimi ) Nakajima Ki-43 I

Message par Quintilius le Dim 11 Fév 2018 - 17:47

La seule chose qui me paraisse certaine, ceest que, si tu veux faire l'avion de la photo, il est en deux tons sur le dessus…

Pour le reste, après avoir bien réfléchi, tu décides en te disant que tu vas très probablement te tromper, mais que l'important est que les choix soient cohérents.

Amuses-toi bien ! Et garde les photos pour les montrer à ceux qui ne verront rien à travers la verrière ! lol!
avatar
unguibusetrostro
Membre d'Elite
Membre d'Elite

Messages : 4465
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 72
Localisation : par défaut
Humeur : conjugue hédonisme et maquette

Re: ( Fujimi ) Nakajima Ki-43 I

Message par unguibusetrostro le Mer 14 Fév 2018 - 15:40

En cherchant tout autre chose j'ai retrouvé ce post :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Paco study

Contenu sponsorisé

Re: ( Fujimi ) Nakajima Ki-43 I

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 21 Fév 2018 - 7:55